Moyens de paiement

Détenir un compte de dépôt est devenu aujourd’hui une quasi obligation. En effet, il sera difficile de percevoir un salaire sans compte bancaire. Impossible également de percevoir des prestations ou régler certaines factures.

En France, la monnaie fiduciaire sert à régler environ 50% des transactions, mais celles-ci ne représentent que 15% en terme de valeur. De plus, la monnaie fiduciaire ne représente qu’une petite partie de la masse monétaire.

Ainsi, il a donc fallu permettre aux détenteurs d’un compte de dépôt de pouvoir disposer de leur argent, sans forcément avoir besoin d’utiliser des espèces. La monnaie scripturale représente donc les sommes déposées sur des comptes bancaires, circulant par le biais de moyens de paiement scripturaux.

Pour régler ses achats, ses factures, faire des dons, épargner… le titulaire d’un compte bancaire aura le choix entre plusieurs moyens de paiement autre que la monnaie fiduciaire : carte bancaire, chèque, virement, prélèvement… Ces moyens de paiements sont de plus en plus utilisés, car plus pratique, et plus sécurisant. Plus besoin de manipuler des billets.

 

Monnaie fiduciaire

Chèque bancaire & Opposition du chèque bancaire

Carte bancaire & Opposition de la carte bancaire

Virement

Prélèvement et TIP